Quel impact de la formation managériale ?

En matière d’évaluation des formations, le constat est souvent sans appel concernant les formations managériales :  le taux de transfert des acquis est faible, les pré-compétences développées en formation ne sont pas transformées en compétences sur le terrain. Dès lors, comment requestionner le dispositif de formation pour augmenter le taux de transfert et favoriser le retour sur les attentes des commanditaires en matière de changements observables et mesurables (le fameux ROE, return on expectations) ?

Un article écrit par Thomas Goethals.

A quoi bon former les managers ? 

Déjà en 2016 une étude publiée dans la Harvard Business Review montrait que, malgré les milliards investis dans la formation des managers, la grande majorité d’entre eux ne transférait pas les acquis et conservait leurs anciens modes de fonctionnement, et ce, malgré la qualité des formations. Cette étude nous rappelle que la réussite du projet de développement des compétences ou de transformation des comportements ne réside pas uniquement dans les mains des professionnels RH, le vecteur principal du changement, c’est le manager lui-même.

Ce qui maximise l’impact de la formation 

Pour aider les managers à jouer leur partition – et ainsi améliorer le ROE des formations – il sera nécessaire, côté RH, de proposer un dispositif incluant des modalités complémentaires à la formation, au service du transfert des acquis en situation de travail. Nous vous partageons ici quelques bonnes pratiques pour favoriser l’ancrage des nouvelles compétences.

Faire une place aux managers des personnes formées.

  • Encourager les managers des personnes formées à prendre un temps dédié à la formation  où manager et stagiaire peuvent échanger sur les objectifs, les résultats attendus et le plan d’action pour atteindre ces objectifs.

Inclure dans le parcours des temps de mise en mouvement et d’entraînement à l’issue de la formation.

  • Espaces offrant la possibilité aux stagiaires de pouvoir revoir, avec le formateur, le contenu de la formation.
  • Espaces permettant aux stagiaires de revenir après la formation avec de nouvelles situations terrains à traiter.

Permettre durant le parcours de traiter les freins personnels et organisationnels.

  • Offrir l’opportunité aux stagiaires demandeurs de travailler sur leurs freins personnels.
  • Permettre aux stagiaires d’avoir une réflexion sur le système et ses résistances.

Ces pistes d’actions, facilement intégrables dans un parcours de formation, sont des inspirations concrètes pour que l’enjeu “ROE des formations” infuse dans les esprits et guide l’action individuelle et collective. 

Souvenons-nous : un escalier est plus facile à monter quand les “marches” sont plus petites !

Comment transformer les acquis des formations managériales en compétences terrain ?

Partagez l'article :
Facebook
Twitter
LinkedIn

Inscrivez-vous à la newsletter

Soyez au fait de l’actualité en matière d’accompagnement à la transformation, recevez la newsletter Verticille.

    captcha